Nos Amis Les Animaux 85480

2, Place de la Mairie

85480 Bournezeau

Mail. nala85480@hotmail.com

www.nosamislesanimaux.com


A l'attention de Madame Brigitte Bardot, présidente de la Fondation Brigitte Bardot


Sujet : Un cri d'alarme pour les animaux euthanasiés dans les fourrières et refuges de France


Bournezeau, le 15 mars 2018


Madame Bardot,

Dans un courrier récent, vous avez interpellé Mr Vladimir Poutine, lui demandant d'arrêter le massacre de chiens et de chats dans de nombreuses villes en Russie en préparation de la Coupe du Monde du football. Nous sommes très heureux que vous vous mobilisiez pour cette cause et nous sommes à 100% à vos côtés.

Illustration : Animaux morts dans des fourrières en Vendée

Mais ce massacre de chiens et de chats non voulus ne se passe pas uniquement dans des pays étrangers. La même chose se passe ici en France.

Cachés derrière les murs des fourrières, des refuges et des cabinets vétérinaires, de nombreux chiens et surtout des chats et chatons sont tués en masse.

Il y a deux mois, nous vous avons envoyé un courrier avec les statistiques des euthanasies publiés par le Ministère de l'Agriculture. Cette lettre est malheureusement restée sans réponse.

Permettez- nous de vous rafraîchir la mémoire :

En 2015, plus de 45% des chats ont été euthanasiés en fourrière et 17% dans les refuges et pour les chiens le pourcentage était d'environ 6,5% euthanasiés en fourrière et 11% dans les refuges. Les chiffres pour les îles françaises étaient encore pires: 87,5% des chats ont été euthanasiés dans les fourrières et 84% dans les refuges, 76,5% des chiens ont été euthanasiés en fourrières et 74% dans les refuges. Source: http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/2015_bilanopav.pdf

Les chiffres pour 2016 paraissent moins alarmants mais sont toujours trop élevés. Nous soupçonnons que d'autres fourrières et refuges ont été étudiés. En France métropolitaine, 36% des chats ont été tués dans les fourrières, et 11% dans les refuges, 7,3% des chiens ont été tués en fourrière et 6% dans les refuges. Sur les îles, près de 91% des chats ont été tués en fourrière, et 16% dans les refuges. Plus de 66% des chiens ont été tués dans les fourrières et 10% dans les refuges. Source: https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/instruction-2017-638

Ce massacre d'animaux de compagnie en France ne se passe pas uniquement avant un événement sportif. TOUS LES JOURS une petite centaine de chiens et de chats sont tués sans bonne raison. Les refuges, les associations et les familles d'accueil sont débordés, surtout pendant l'été et les saisons de naissances de chiots et de chatons. Nombreuses sont les petites associations qui doivent fermer leurs portes à cause du fait qu'elles n’ont plus de place pour prendre des animaux.

Notre étude de comparaison du système français avec d'autres pays (vous avez reçu une copie) nous a montré qu'au Royaume Uni et aux Pays-Bas le taux d’euthanasie pour les chiens est en dessous de 5%: en moyenne, un chien par fourrière ou refuge par mois.

Un courrier de votre fondation en janvier 2017 nous a donné un résumé des actions prises par la fondation dans le passé pour les animaux errants. Vous avez certainement fait de belles choses pour aider les animaux. Mais il reste du travail à faire en France pour les chiens et encore plus pour les chats.

Chaque année, les fondations dépensent/donnent plusieurs millions d'Euros pour aider les associations à faire face au problème des animaux abandonnés. C'est un coût énorme pour notre société qui ne devrait pas être nécessaire. Est-il juste que des personnes responsables donnent de l'argent pour résoudre les problèmes créés par l'insensibilité et l'irresponsabilité des autres?

Plutôt que de dépenser de l'argent pour résoudre les problèmes qui se répètent chaque année, ne serait-il pas préférable de les éviter? Des solutions ont été trouvées dans d'autres pays. Celles-ci comprennent la stérilisation obligatoire des chats et des chiens, l'obligation de suivre une formation avant d'acquérir un chien, l'interdiction des ventes d'animaux de compagnie par des non professionnels et l'application rigoureuse des lois relatives à la maltraitance des animaux.

Pourquoi la France ne fait-elle aucune de ces choses? Et où est le lobby des fondations pour faire en sorte que les politiciens prennent enfin conscience de ce grand problème pour les animaux de compagnie?

Nous vous demandons de nouveau : Quelles sont les actions de la Fondation Brigitte Bardot pour attaquer le problème à sa source et pourquoi la fondation ne prononce-t-elle toujours pas, même après une pression importante de la part d'autres associations, sur la stérilisation OBLIGATOIRE des chats en France, comme c'est déjà de rigueur en Belgique?

Comment est-ce possible que vous détourniez votre regard de cette souffrance énorme de nos amis les animaux les plus proches dans nos vies, qui ont le malheur d'être nés, abandonnés et euthanasiés en France?


Nous vous prions de recevoir l’expression de nos sentiments les plus sincères,


Marit de Haan

Présidente Nos Amis Les Animaux 85480