Quel est l’âge suffisant ?



Selon la loi française, on est autorisé à vendre/donner/faire adopter des chatons dès l’âge de 8 semaines. Mais est-ce vraiment une bonne idée de séparer les jeunes de leur mère si tôt? 

Nous ne le pensons pas. Dans la nature, un chaton âgé de seulement 8 semaines ne survivrait pas seul. Bien que théoriquement sevré, il ne serait pas capable de trouver sa nourriture et il serait vulnérable en proie à la maladie et confronté à des prédateurs. Nous préférons garder les chatons auprès de leur mère et //ou leur fratrie jusqu’à l’âge de 12 semaines ou davantage si possible. Cela représente de nombreux avantages pour les chatons car ils franchissent un certain nombre d’étapes importantes et essentielles pour leur développement :


Socialisation et comportement


En plus d’assurer l’alimentation de ses chatons pendant les premières semaines de leur existence, la mère leur enseigne un certain nombre de choses et les guide. Elle leur apprend à reconnaître et comprendre le langage des chats de façon à pouvoir communiquer de manière appropriée avec les autres chats. De même qu’elle les guide lorsqu’ils explorent le monde et découvrent de nouvelles choses avec lesquelles ils jouent, qu’ils mangent ainsi que les pièges à éviter.

Lorsqu’ils tètent moins souvent et mangent de la nourriture la mère cessera éventuellement de les allaiter totalement. C’est aussi une leçon importante car ils apprennent à surmonter la frustration de ne pas obtenir ce qu’ils désirent.

Si un chaton est séparé de sa mère avant d’apprendre cette leçon, cela peut générer des problèmes de comportement. Nous connaissons un chat qui a été orphelin très tôt, qui à présent, bien qu’adulte, tète la chemise de son propriétaire….quand ce dernier la porte. Mignon la première fois mais déplaisant et très humide par la suite: un chat adulte bave beaucoup.

Probablement la leçon la plus importante qu’un chaton reçoit, du moins du point de vue du propriétaire, est l’utilisation convenable de la litière. Non seulement le fait de faire ses besoins à la bonne place mais aussi de les recouvrir ensuite.


Santé et immunité


Les chatons acquièrent une première immunité par les anticorps du lait maternel qui leur rend un grand service tandis que les leurs se développent. Toutefois, les séparer de leur mère et les mettre dans un nouvel environnement est une autre source de stress qui est susceptible de les rendre vulnérables, sujets aux maladies. En plus d’être un risque pour le bien-être du chaton, ce n’est également pas plaisant pour le nouveau propriétaire de devoir gérer un chaton malade. Un changement d’environnement et de nourriture peut provoquer une diarrhée, ce qui peut mettre en danger la vie d’un tout petit chaton par la déshydratation et la perte de poids qui peuvent s’ensuivre. Associé à une utilisation incorrecte de la litière, ce sont vraiment de mauvaises perspectives pour tous les intéressés.

La politique de NALA est de garder les chatons auprès de leur mère aussi longtemps que possible dans une famille d’accueil. En plus de permettre au chaton d’être élevé par sa mère, cela lui permettra également de communiquer avec les gens de manière positive. Un bon nombre de nos familles d’accueil ont d’autres animaux et même des enfants, ce qui permet au chaton d’acquérir de l’expérience dans un environnement sûr. Cela signifie qu’une fois adoptés, ils peuvent s’adapter à leur nouveau foyer avec un minimum de stress.

J’en conclus donc qu’il est préférable d’ attendre qu’ils soient âgés d’au moins douze semaines. Tous nos chats sont identifiés par puce électronique avant l’adoption, pas uniquement par nécéssité juridique mais parce ce que c’est également une très bonne idée. Mais avez-vous déjà vu la taille de l’aiguille…?


Vous pouvez lire plus ici


Photos de Richard Pallot 

Make a Free Website with Yola.