Vous avez trouvé un chat?





1. Est-ce que le chat ne porte pas un collier avec une médaille ou un tube-adresse avec les coordonnées de son propriétaire?

2. Un chat peut être tatoué dans l'oreille, dans ce cas, appelez le Fichier Félin I-CAD au 0810 778 778.

3. Un chat qui n'a pas de collier ni de tatouage peut être identifiable par une puce électronique implantée sous la peau. Vous pouvez présenter le chat gratuitement chez un vétérinaire, dans un refuge ou une fourrière, afin de lire un tatouage peu lisible ou la puce.

4. Vérifier que son propriétaire n'a pas publié un avis de recherche. 



5. Inscrivez le chat dans la liste des chats trouvés. http://www.chat-perdu.org/nouveau/chat-trouve

Attention, gardez secrète une particularité du chat s'il en a une, cela permettra aux vrais maîtres de l'animal de vous prouver que c'est bien leur chat.

6. Signalez le chat à la Mairie où vous avez trouvez le chat et au vétérinaire le plus proche. Pour plus d'information sur les responsabilités des Maires concernant les animaux errants où en divagation voir ici 


Errant ou non ? Telle est la question.

The English readers can read the English version of this article here


L’article L211-23 du code rural et de la pêche maritime définit les animaux errants.

Pour un chien, la définition relève plutôt du bon sens, à savoir en gros que s’il est hors de portée de voix de la personne qui en est responsable, s’il n’est plus sous sa surveillance ou à plus de cent mètres, alors, il est considéré comme animal errant. Ce qui me semble raisonnable.

Pour un chat, la définition soulève des difficultés d’ordre pratique. Tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou à plus de 1000 mètres du domicile de son propriétaire et hors de sa surveillance de même que tout chat dont le propriétaire est inconnu trouvé sur la voie publique ou chez quiconque est considéré comme un animal errant.

Comme le code rural le reconnaît et les propriétaires de chats le savent bien, les chats aiment vagabonder. Une fois en vadrouille, ils peuvent rendre visite à quelqu’un d’autre pour minauder ou réclamer à manger. S’ils font cela régulièrement et qu’ils ne sont pas clairement identifiés, ils risquent d’être considérés comme des animaux errants. 

Que devriez-vous faire si vous trouvez un chat qui n’est pas identifié et sans propriétaire apparent ou si un chat vient vous rendre visite. Comment savoir s’il est vraiment errant ? Je crois que cette difficulté est source de beaucoup de détresse pour les propriétaires et de travail inutile pour les associations de protection animale.

Si vous pensez que le chat est errant et si vous l’emmenez à la mairie, puis s’il n’est pas identifié il finira à la fourrière où son sort sera incertain. Il se peut toutefois qu’il retrouve ses propriétaires s’ils le recherchent activement. Si ce n’est pas le cas, il pourra être confié à une association de protection animale en vue d’être adopté ou dans le pire des cas être euthanasié.

Si vous pensez qu’il n’est pas errant et si vous le laissez livré à lui-même il pourra retourner chez lui en se baladant pour finalement vivre heureux ou bien il pourra errer et vous pourriez donc le laisser partir vers une rude vie à l’état sauvage. Que devriez-vous faire ?

Il n’y a pas de règles absolues. Si vous trouvez un chat au milieu de nulle part et s’il est très amical et très jeune, il se peut qu’il ait été abandonné.

Savoir évaluer une suspicion d’errance : s’il paraît propre et que ses coussins ne sont pas abîmés il ne s’agit certainement pas d’un animal errant…. A moins d’avoir été récemment abandonné ! Si son état général est mauvais et/ou se détériore il est fort probable qu’il soit errant.

Nous avons quelquefois réussi en demandant aux gens de mettre un collier au chat supposé errant portant un message qui mentionnait « Veuillez faire identifier ce chat parce qu'on le soupçonne d’être en divagation ». Un chat livré à lui-même court toujours le risque d’être accidenté mais si vous le gardez ou l’emmener à la mairie, cela pourrait poser des problèmes aux propriétaires.

C’est vraiment une grande responsabilité car les enjeux sont tellement importants : vous vous trompez et vous prenez l’animal de quelqu’un ou vous ne réussissez pas à aider un animal en danger. La pire des choses c’est que vous savez réellement si vous avez pris la bonne décision uniquement lorsque vous retrouvez le propriétaire de l’animal. Dans tous les autres cas, soit vous découvrez votre erreur et un malheur survient soit vous ne découvrez jamais si vous avez mal ou bien agi et peaufiner sa technique reste alors bien difficile. Et tout cela arrive à cause de personnes qui n’identifient pas leur animal. Aussi, pour votre tranquillité d’esprit (et faciliter notre travail) merci de bien vouloir vous assurer que votre animal ait un propriétaire.


Vous avez perdu votre chat?

Consultez le Guide de Chat Perdu