La "Vache Verte"

monument de la stupidité humaine 

please read the english  translation here 


Cette année, en décembre, Paris accueillera la Conférence des Nations-unies sur les changements climatiques. En ce moment, l’agriculture est l’un des secteurs qui émet le plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, cependant, ces émissions échappent à la réglementation actuelle sur les changements climatiques. A l’évidence, ceci doit changer.

De plus, en France, l’agriculture industrielle est responsable de la disparition de plus de 5 millions d’emplois agricoles sur  les 50 dernières années, de la pollution des terres et des cours d’eau, de la prolifération d’algues sur les plages touristiques, et coûte des millions en subventions.

C’est donc avec un regard désapprobateur que nous avons considéré la dernière tentative de greenwashing de l’industrie agricole : ils ont peint une vache en vert et l’ont exhibée dans Paris. Puis, durant les 16 jours suivants, ils l’ont fait défiler dans plusieurs villes, revêtue d’une couverture avec un slogan à la place de la peinture. L’ironie est que cela s’est passé durant une vague de chaleur inhabituelle, qui a frappé une grande partie de l’Europe.

Plutôt que de prouver les vertus « vertes » de l’agriculture industrielle, nous pensons que cette trouvaille publicitaire traduit exactement le manque d’intérêt dont l’industrie fait preuve pour le bien-être animal. En fait, cela nous stupéfie que quelqu’un avec le plus infime respect pour un animal grégaire tel qu’une vache puisse le séparer de son troupeau et le soumettre au stress de rencontres avec une foule d’étrangers. 

Une pétition signée par plus de 27.000 personnes confirme notre impression que, plutôt que d’être un symbole de respect pour l’environnement, la Vache Verte est en réalité un monument dédié à l’imbécillité humaine. 

À ce jour notre lettre du 16 juillet à la FDSEA et à la CNE (ci-dessous) demandant la vache est demeurée sans réponse.  

Au moins, le mérite de cette opération de communication lancée par l'industrie agricole aura été de rendre visible l'accroissement de conscience qui traverse la société. Nous remercions du fond du coeur tous les signataires qui témoignent du fait que, de plus en plus, traiter un animal, quel qu'il soit, et pour quelle que raison que ce soit, comme un objet, n'est plus accepté.

Si vous voulez vous pouvez continuer à signer la Pétition ici

 
 
Make a Free Website with Yola.