Info Flash N° 33 Spécial 

"Elections Présidentielles

Mai 2017


Nos Amis Les Animaux 85480 est une association , LOI 1901 (W852002671/SIRET 538 773 193 00015) de protection animale. Souvent simplement dénommée NALA, nous comptons des membres de nationalités différentes mais principalement des anglais et des français. Nous avons le statut d'association d'intérêt général qui permet de déduire les dons des impôts. 


Vous trouverez ci-dessous une réaction sur l'appel de Mme Bardot, que nous, les amis des animaux, avons envoyé aujourd'hui  à son compte Twitter, avec une copie à Mr Macron et les associations nationales de la protection animale. 

Une note importante à partager en masse encore avant les élections, si vous aimez vraiment les animaux. 


Sans Liberté, Égalité et Fraternité 

les animaux seront encore plus en danger



Bournezeau, le 5 mai 2017


Madame Bardot, 

           C'est avec consternation que nous avons vu passer sur les réseaux sociaux votre lettre du 2 mai dans laquelle vous invitez les personnes qui aiment les animaux à ne pas voter pour Monsieur Macron aux élections présidentielles ce dimanche. Votre prise de position nous étonne, même si nous partageons vos inquiétudes envers certaines de ses convictions.


Votre appel suscite la question suivante : si on ne vote pas pour Monsieur Macron qu’est-ce qui reste comme alternative aux amoureux des animaux ? Le Front National? Une abstention ou un vote blanc ? Discutons des choses dans l’ordre inverse : un vote blanc ne vaut pas mieux qu’une abstention, car il ne sera pas compté ; une abstention ne fera que favoriser le camp de Marine Le Pen parce qu’elle réduira le pourcentage de votes qui sépare les deux candidats de la présidentielle. Voter pour Marine Le Pen, ce n’est pas un vote pour les animaux et contre le terrorisme, c’est un vote pour le racisme, le mensonge, le non respect des droits de l’homme, un vote pour semer la peur de l’autre, un vote contre la liberté, l’égalité et la fraternité.


Comme le dit l’association « One Voice »« On a un cœur ou on n’en a pas ». On n’a pas deux cœurs, l’un pour les animaux et l’un pour les humains. Si l’on a du cœur pour les animaux délaissés, abandonnés, torturés, on a aussi du cœur pour les êtres humains : réfugiés de la guerre, de la pauvreté, blessés dans leur corps et âme, souvent victimes de torture et ayant vu périr tous ceux qu’ils aiment. Si vous aimez les animaux, vous devez aimer aussi l’espèce humaine. Nous aussi nous sommes des animaux. Nous partageons avec tous les autres animaux la sensibilité, l’émotion, la peur, l’espoir d’une vie paisible et agréable, le désir d’être aimé pour ce que nous sommes, chacun de nous unique, d’une valeur inestimable.


Dans son livre « Plaidoyer pour les Animaux »Mathieu Ricard illustre magnifiquement que s’occuper des animaux n’exclut pas de s’occuper des êtres humains démunis. On s’occupe et des droits des animaux et des droits des hommes, des femmes, et de ceux qui sont nés ni homme ni femme, des handicapés, des malades….


Les améliorations dans la façon de traiter les (autres) animaux traînent toujours en arrière de notre façon de traiter les nôtres. Comment espérer qu’on s’inquiète des droits des animaux quand on réduit en esclavage des hommes et des femmes ? Et si l’on n’a pas de quoi donner à manger et soigner nos propres enfants, comment peut-on s’inquiéter de bien soigner et nourrir  nos « bêtes » ? Une crise économique va de paire avec une augmentation d’abandons d’animaux de compagnie.


Ne vous trompez pas, voter pour un parti d’extrême droite équivaut à voter en même temps pour un avenir désastreux pour le peuple et pour le bien-être animal. C’est voter pour la haine de tout ce qui est à l’extérieur de notre petite bulle personnelle d’égoïsme.

------

Nous invitons les personnes qui aiment vraiment les animaux de voter POUR Monsieur Macron, pour éviter le pire. Et après son élection nous invitons tout le monde : particuliers, fondations et associations, de se battre ENSEMBLE pour les droits de tout être vivant – les animaux et les hommes. 


Nous invitons les fondations et associations de la protection des animaux en France de mieux se profiler et d'être plus proactives au lieu de réactives, de mieux mener ses propres lobbys envers le gouvernement, les députés et les sénateurs, tout comme le font les industriels.


Nous appelons à voter POUR Monsieur Macron pour écarter d’abord la menace d’une société basée sur la haine au lieu de l'amour et de la paix, la destruction au lieu de la construction, la déstabilisation au lieu de la stabilisation de ce pays.  Et une fois qu’il est élu, luttons tous ensemble pour qu’il évolue dans son perspective sur les animaux. Si nos voix, réunies, sont assez fortes, il entendra, il écoutera et il agira! Il n’aura pas le choix de faire autrement s‘il veut rester au pouvoir. Si nos lecteurs ont écouté le « débat » entre Marine le Pen et Emmanuel Macron à la télévision cette semaine, ils auront compris : Marine le Pen n’écoute pas. Elle noie les propos de l’autre dans une cacophonie marécageuse de haine et de mensonges.


Elle veut faire croire qu’on peut lui faire confiance pour protéger les droits des animaux? Elle change de ton selon la personne à qui elle parle et ce qu’elle peut en gagner. Tous ceux d’entre vous qui ont eu un chat ou un chien tué ou blessé par balle, petits plombs, empoisonné, ou disparu sans traces, écoutez sa réponse à la question : « Madame Le Pen, avez-vous déjà chassé ou assisté à une chasse ? Si oui, quel souvenir en gardez-vous ? » au moment de son interview le 05/12/2016 par le Magazine Chassons.com : 

«… il ne faut pas hésiter à dire que les chasseurs sont les premiers écologistes et reconnaître leur rôle éminemment positif, tant les actions qu’ils mènent sur ce terrain sont nombreuses : régulation des nuisibles, gestion des espaces et des espèces, plantation de haies, entretien des milieux humides, suivi de la faune…


c’est bien le retour de notre indépendance que je porte qui permettra d’améliorer la situation des chasseurs. Pour sortir de ce cycle, il convient également de revoir la place que nous accordons aux chasseurs dans l’élaboration des politiques, en les plaçant au centre des politiques environnementales, en sollicitant les chasseurs pour toutes les actions de conservation des espèces mais aussi des espaces. Nos députés au parlement européen travaillent beaucoup sur ces sujets, en multipliant les déplacements, les contacts avec le terrain, loin de tout lobbying.

..Vous l’avez compris, ma conception de la chasse et de son rôle participe aussi de la volonté de repenser l’aménagement du territoire et de défendre la ruralité. Et il y a urgence : la France des oubliés s’inscrit au cœur de mes préoccupations ! »

Alors, nous, nous faisons appel à ne PAS s’abstenir, à ne PAS mettre un vote blanc, à ne PAS voter pour Marine Le Pen et son tissu de mensonges. Votez POUR Monsieur Macron et ensuite aidez-le à voir la lumière dans les yeux de nos amis les animaux….

Veuillez agréer, Madame, nos salutations distinguées,

Les Amis des Animaux 

Make a Free Website with Yola.