Lorsque j’adopte une poule…….



Dans cet article, je voudrai vous donner quelques conseils et recommandations, si vous décidez d'adopter des poules. S'occuper des poules n'est pas aussi facile que tout le monde le pense. Ce sont des animaux très sensibles et sociables, qui ont besoin de soins appropriés à leurs besoins et qui méritent plus que de passer leur vie dans une petite cabane au fond du jardin.  

Les poules sont à l’origine des animaux exotiques, qui vivaient dans les forêts d'Asie. Cela signifie qu'il est important pour elles de pouvoir se cacher sous les buissons et sous les arbres, pour leur protection contre les prédateurs, mais aussi contre les intempéries (pluie, froid et chaleur). Les poules ne peuvent pas toutes supporter le froid, ce que beaucoup prétendent. En outre, les poules n'aiment pas vraiment la pluie et la neige, et surtout pas les vents forts. Un abri isolé et hygiénique pour les protéger est donc très important. Les poules sont des animaux très propres. Elles n'aiment pas marcher ou dormir sur leurs excréments, qui en plus sont une source de bactéries/maladies.  Pour les petits poulaillers,  on doit les nettoyer très souvent pour les garder au propre.

De plus les poules cherchent de la hauteur, pour se protéger ou pour se coucher. Si elles n'ont pas d’abris, elles vont coucher dans les arbres/des buissons ou sur un mur ou n'importe quelle autre construction sur le terrain.

Il y a beaucoup de  races de poules, mais je préfère les diviser en taille : les grandes poules, qui ne volent pas beaucoup/pas loin et les petites, qui peuvent voler assez haut/ou s'envoler. C'est sur la taille des poules qu'on doit construire/adapter son poulailler. En cas de danger, les petites poules peuvent voler très haut et très loin. C'est donc important de couvrir le poulailler avec un filet/du grillage.

C'est au détenteur de poules, de les protéger contre les prédateurs comme les rapaces / les renards / les fouines/ les belettes et même les chats et les chiens. La plupart des chats laissent les poules tranquilles, en particulier les grosses poules. Mais les petites poules sont parfois victimes d'un chat. Je voudrai donc aussi pour cette raison (et aussi pour la protection contre les rapaces), conseiller de mettre du grillage/du filet sur leur volière. Il est également recommandé de fermer l'abri tous les soirs et de l'ouvrir tous les matins. Mettre du grillage en-dessous l'abri est également recommandé pour éviter que des petits prédateurs comme les belettes et les fouines puissent entrer.

Les poules sont en fait omnivores. Outre les mélanges de graines, elles ont besoin de pouvoir fouiner des insectes et des vers dans la terre. Elles mangent aussi de l'herbe, les mauvaises herbes et les feuilles de certains buissons/arbres. Alors leur donner uniquement des graines sur un terrain de sable n'est pas suffisant. Certaines poules picorent des plumes du cou des autres poules. Cela peut être dû à l'ennui (il n'y a pas beaucoup de place pour fouiner), mais aussi à un manque de protéines dans leur régime alimentaire (en d'autres termes,  on doit leur donner des insectes, des vers, des légumes, ou même des oeufs ou du pâté pour chat,  etc...). Méfiez-vous de l'herbe coupée. Cela peut provoquer un blocage du jabot. Ne pas oublier que les poules ont besoin de calcium pour la solidité de leurs œufs. On peut donner des coquilles d'huîtres broyées. Et de temps en temps, un traitement de multivitamines est également recommandé.

C'est très important d'observer les poules tous les jours et de les examiner une fois par semaine. Un changement de comportement peut indiquer si la poule se sent bien ou pas. Une poule se montre seulement malade quand c'est très souvent trop tard et tellement  malade/faible qu'on ne peut plus rien faire. Il y a beaucoup de maladies qu'elles peuvent attraper. Je ne vais pas vous ennuyer en les mentionnant toutes ici. C'est important d'avoir un vétérinaire qui connaît les poules car tous ne les connaissent pas forcément. 

Une maladie que je souhaite évoquer quand même,  c'est la péritonite aviaire. Chez certaines poules qui ovulent normalement, le vitellus ne pénètre  pas dans l'oviducte par suite d'une malformation de l'appareil de reproduction. De ce fait, les jaunes tombent dans la cavité abdominale où ils sont assez bien absorbés, au moins pendant un certain temps, mais pas de façon complète. Ce qui en reste s'accompagne souvent d'un excès de fluide qui rend l'abdomen tendu et dur au toucher : c'est la péritonite. Les poules qui souffrent de cette anomalie ont en général l'arrière-train mouillé. Contrairement à ce qu'on lit sur Internet disant que ces animaux doivent être euthanasiés, ces poules peuvent très bien être guéries avec un implant de Suprelorin. Pour plus d'informations, s'il vous plaît, contactez votre vétérinaire.

Nous traitons nos animaux préventivement contre les parasites externes comme les puces/ les poux (rouges)/ les acariens / la gale des pattes avec Stronghold (12% solution sélamectine) pipette pour chiens contre les puces et certains vers. La posologie est de 0,1 ml par kilogramme de poule que vous pouvez mesurer avec une seringue et mettre sur la peau dans le cou (comme nous traitons aussi nos chiens avec Stronghold). Votre vétérinaire peut vous en dire plus.

La poule mue au moins une fois par an. Elle perd la plupart de ses plumes. Cela se produit chez certaines progressivement, mais chez d'autres en une seule fois. On trouve des plumes partout dans le poulailler. Si tout va bien, vous verrez qu'assez rapidement de nouvelles gaines de plumes se développent sur la peau. Si ça n’est pas le cas, et que la peau de la poule reste nue/chauve, c'est pour la plupart du temps un signe qu'elle souffre d'acariens des plumes. Ce sont de minuscules parasites que vous ne pouvez pas voir à l'œil nu, mais qui peuvent causer beaucoup de dégâts. La poule s’affaiblit parce qu'elle utilise toute son énergie pour faire repousser de nouvelles plumes. Dans ce cas-là, traitez-la aussi avec Stronghold (voir ci-dessus) et ajoutez des vitamines dans l'eau.  En outre, il est également important de les traiter préventivement contre les vers. Là aussi, le vétérinaire peut vous donner les produits nécessaires. Nous utilisons Palmicaps, des comprimés facilement à donner dans le bec.

La poule pond normalement des œufs. C'est très souvent un signe que tout va bien pour elle. Si vous ne supprimez pas les œufs, au fil du temps,  elle va faire un nid de pailles et de plumes où elle va recueillir ses œufs, qu'elle va vouloir couver plus tard. Evidemment, si vous n'avez pas de coqs, les œufs ne sont pas fécondés donc pas de poussins qui peuvent naitre. Quand elle couve, elle restera assise sur le nid pendant toute la journée/la nuit, sauf si elle veut manger/déféquer. L'éclosion des poussins et les voir grandir sont des expériences inoubliables et très éducatives. Mais bien sûr, à partir de ces oeufs, naissent non seulement des poules, mais aussi des coquelets et il est de règle que lorsque les poussins mâles sont grands, qu’ils se battent pour déterminer la hiérarchie. Si vous avez un grand terrain et que chaque coq a suffisamment d'espace et quelques poules sous son aile, plusieurs coqs ne posent aucun problème. Mais si ça n’est pas le cas, alors je conseille fortement déjà avant l'éclosion de réfléchir si c'est une bonne idée d'avoir des poussins et si non, de déjà chercher des bonnes familles pour ces coqs et ces poules que vous ne souhaitez pas garder.

Les poules sont des animaux très gentils, intelligents et sociaux. Avoir des poules est un passe-temps amusant, mais vous devez avoir le temps, de l'espace, de l'attention et de l'argent si vous voulez pouvoir les traiter quand elles sont devenues malades. Comme avec les chiens et les chats, on doit prendre en compte les coûts qui peuvent augmenter très rapidement si vous voulez les soigner correctement.

Voilà donc quelques conseils de ma part  pour savoir comment s’occuper sérieusement  de ses poules. Nous avons eu une centaine de poules depuis 2004. Sur Internet, vous trouverez beaucoup plus d'informations sur les abris, les races, les maladies ... Si vous avez des questions spécifiques, vous pouvez sans problème m'envoyer un e-mail à nala85480@hotmail.com. Et si vous voulez savoir plus sur l’animal, la poule, son caractère, son intelligence,  rendez-vous sur notre site internet www.fowlfaces.com (en Anglais et Néerlandais).

Si dessous quelques astuces pour protéger ou soigner des poules :

  • un soutien pour le jabot (quand le jabot a perdu son élasticité)
  • et un tablier pour protéger le dos d'une poule - plus d'info vous trouvez ici


Make a Free Website with Yola.