Si vous connaissez un chien à l'attache ou enfermé en permanence, vous pouvez mettre une lettre de sensibilisation dans la boîte aux lettres des propriétaires. Vous trouverez un exemple d'une lettre ici .


Vous pouvez aussi signer la nouvelle pétition de NALA 85480. On n'attache pas son meilleur ami! adressée au Gouvernement français.  Merci! 

Chiens de garde, chiens d’extérieur : Faits, conseil et solutions

traduction par Marilou van der Dussen du texte en Anglais: Backyard Dog, Outdoor Dog: Facts, Guidance, Solutions


Les chiens sont des animaux sociaux. Ils ont besoin de la compagnie des hommes. Voilà pourquoi ils vont bien et se comportent mieux quand ils vivent à l’intérieur avec leur meute – les membres de leur famille humaine. Les bénévoles des associations de protection animale, les employés des refuges ainsi que les dresseurs, les comportementalistes canins, les vétérinaires ainsi que les SPA's dans le monde en ont fait l’expérience.

Cette fiche de conseil contient des propositions d’aide pour des personnes qui ont des chiens à l’extérieur et des propriétaires de chiens en général.


  1. Le chien de garde : guide pour les propriétaires qui laissent leurs chiens dehors

  2. Pourquoi les chiens devraient être des animaux de compagnie d’intérieur : Risques de l’extérieur, Résoudre les problèmes à l’intérieur

  3. Chiens d’extérieur : Pourquoi la protection contre les voleurs n’est pas une excuse !

  4. Faire une différence pour le chien d’extérieur


  1. Le chien de garde

Par la Humane Society of Silicon Valley

Croire qu’un chien puisse être en bonne santé et heureux en vivant dans une cour à l’extérieur est peut-être l’erreur la plus grande et la plus répandue. Pourtant, rien n’est plus éloigné de la réalité. Des études courantes sur la psychologie des chiens ont révelé que des chiens qui vivent isolés dans des arrière-cours sont victimes de lourds problèmes comportementaux qui mènent souvent à l’euthanasie de l’animal.


CE QUE VOUS DEVRIEZ SAVOIR :


LES CHIENS SONT DES ANIMAUX DE MEUTE QUI ONT BESOIN DE COMPAGNIE

Tout comme leurs ancêtres les loups, les chiens sont des animaux très sociaux. En réalité, les chiens sont même plus sociables que les hommes et ont besoin de faire partie de familles humaines. Si vous possédez un chien, vous devenez un membre de sa meute et le chien voudra être en compagnie de sa meute. Obliger un chien de vivre à l’extérieur avec peu ou pas de compagnie humaine est une des choses des plus nocives psychologiquement qu’un propriétaire puisse infliger à son chien.


LES CHIENS SONT AUSSI DES ANIMAUX DE TANIERE, ce qui veut dire qu’ils aiment disposer d’un lieu sûr, tranquille et à l’abri pour y dormir, se reposer et passer le temps comme votre maison. Votre chien a une merveilleuse aptitude d’apprentissage et peut être dressé pour la vie à la maison. Un chien qui vit davantage dans votre maison que dans la cour est un animal bien plus heureux et satisfait par la sécurité de sa tanière et votre compagnie.


LES CHIENS DE GARDE ONT PLUS DE PROBLEMES COMPORTEMENTAUX

Etant donné que son instinct de chien lui dit qu’il n’est pas bon de rester seul ou séparé de sa meute, votre chien peut devenir très stressé et anxieux. Le stress d’un chien s’exprime en creusant, aboyant, hurlant ou gémissant, déchiquetant, s’enfuyant et en montrant une hyper-activité. Ces problèmes peuvent devenir tellement dérangeants que vous encourrez la plainte des voisins au sujet des aboiements, des hurlements, de la destruction de matériel et de la fuite de votre chien.


LES CHIENS D’EXTERIEUR SONT PLUS DIFFICILES A DRESSER

Puisque le chien d’extérieur ne développe pas un lien très fort avec votre famille, il est plus difficile à dresser qu’un chien qui a accès à la maison familiale. Ceci le rend moins répondant à vos ordres.


LES CHIENS D’EXTERIEUR SONT DE MAUVAIS CHIENS DE GARDE

Le chien devient naturellement protecteur de son environnement (son territoire ou pré carré) et défendra seulement l’endroit où il vit. Si on lui défend l’accès de la maison il ne protègera pas la maison. La plupart des gens gardent leurs biens de valeur à l’intérieur de la maison. A moins que votre chien ne vive à l’intérieur, il ne développera pas ce sens du territoire. Il ne sonnera pas l’alarme quand quelqu’un essaie de s’introduire dans votre maison. On entend souvent des histoires de familles qui ont été cambriolées alors que leur chien d’extérieur dormait durant tout le vol.


LES CHIENS D’EXTERIEUR SONT PLUS SOUVENT EUTHANASIES

Les chiens d’extérieur sont plus souvent abandonnés que les chiens vivant à la maison parce qu’ils n’ont jamais été considérés comme membre de la famille par leur meute humaine. Cela veut dire tristement qu’on peut plus facilement se passer d’eux. Ils n’ont jamais l’occasion de créer des liens avec des gens ou d’autres chiens et peuvent devenir si peureux et même vicieux qu’on doit les euthanasier.


CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE :


GARDEZ VOTRE CHIEN AVEC VOUS !

Au minimum votre chien devrait avoir accès à votre lieu de vie quand vous êtes à la maison y compris dormir à l’intérieur de la maison pendant la nuit. Vous n’avez pas besoin de passer chaque moment éveillé avec votre chien en jouant et parlant avec lui ; que votre chien puisse être calmement couché à votre pied quand vous regardez la télé, travaillez à votre ordinateur ou dormez est très bénéfique pour son bien-être.


N’ATTACHEZ OU N’ENCHAINEZ JAMAIS UN CHIEN DEHORS

Les chiens qui sont attachés ou enchaînés à l’extérieur souffrent d’une frustration extrême qui peut provoquer une hyperactivité et/ou d’agressivité vis-à-vis de vous-même, votre famille ou vos amis. Les chiens qui sont attachés ne peuvent fuir d’autres animaux ou gens qui pourraient leur faire du mal. Ils peuvent aussi très facilement s’emmêler et se faire physiquement du mal. Quelle triste histoire que celle d’un chien qui avait été attaché parce qu’il sautait les clôtures et s’est finalement pendu ! Si vous devez garder votre chien à l’extérieur prévoyez une clôture haute et sûre ou une chaîne avec un câble coulissant, prévoyez une fermeture en hauteur pour les sauteurs et grimpeurs. Un choix de liens en chaînons qui pourront facilement être attachés ensemble pour former un parcours peut être trouvé facilement dans des grands magasins comme Home Depôt. Prévoyez un toit à l’ombre, une niche pour la pluie, des objets à mâcher et plein d’eau fraîche. Un chien devrait toujours avoir de l’exercice avant d’être laissé seul pour la journée dans un endroit fermé comme un parcours ou une arrière-cour.


PENSEZ A COMBIEN DE TEMPS VOUS CONSACREZ A VOTRE CHIEN

Les gens qui laissent leurs chiens dehors essaient toujours de se justifier. Ils soulignent qu’ils passent du temps avec leur chien, qu’ils lui donnent à manger, qu’ils le promènent. Passer une heure par jour avec votre chien n’est pas assez pour que le chien soit mentalement bien. Soyez réaliste ! Que se passe-t-il quand il pleut, quand il y a du vent, qu’il fait froid ou tout simplement trop chaud ? Passez-vous toujours une heure par jour avec votre chien quelles que soient les circonstances ? Faire de l’arrière-cour le seul endroit pour votre chien ne fait pas de lui un membre de la famille.


TENEZ VOUS COMPTE DES STATISTIQUES ?

Nos vies ont changé. Dans le passé, la plupart des gens passaient un temps considérable dehors; à jouer, travailler, jardiner et maintenir des relations avec le voisinage. Maintenant à l’âge des ordinateurs, des télévisions et nos horaires limités, nous passons environ 75 p.c. en moins de temps à l’extérieur et donc moins de temps avec notre ami dévoué, le chien.


DRESSEZ VOTRE CHIEN

Si votre chien n’est pas éduqué amenez-le à un cours de dressage où vous apprendrez à développer de meilleurs moyens de communication et à lui apprendre à se conduire convenablement à l’intérieur de la maison. Si vous avez un chiot, amenez-le à un cours de dressage et de sociabilisation pour chiots dès l’âge de trois mois. N’attendez pas qu’il ait 6 mois et qu’il a déjà appris à renverser la poubelle et à mâchonner votre couverture. Si vous achetez un chien plus âgé, l’amener au dressage le plus vite possible lui apprendra à s’adapter à son nouvel environnement et votre famille (sa nouvelle meute).


DONNEZ LUI LA CHANCE DE DEVENIR VOTRE MEILLEUR AMI !

Ne le flanquez pas dehors parce que vous pensez qu’il est indressable, désobéissant ou parce que c’est bon pour lui d’être dehors, mais prenez le temps de faire de lui une partie de votre famille, une partie de votre meute !


  1. Pourquoi les chiens devraient être des animaux de compagnie à la maison : les dangers de l’extérieur, comment résoudre les problèmes à l’intérieur

Les chiens aiment vivre à l’intérieur avec leurs familles. Ils sont par nature des animaux de meute, donc les garder à l’extérieur les prive de leur place à l’intérieur de leur famille de meute. Selon l’auteur et dresseur Pat Miller les raisons données pour garder le chien à l’extérieur sont à ranger dans deux catégories :

  • Mauvais comportement du chien ce qui peut être arrangé et/ou modifié (exemple : le chien n’est pas dressé pour vivre à l’intérieur) et
  • préjugés des gens qui peuvent également être modifiés (exemple : « les chiens devraient vivre dehors à l’air frais ».
       
Bien sûr il est bénéfique pour les chiens de passer du temps dehors, mais ce temps devrait être consacré à des sessions de jeu dans la cour et à des promenades dans le voisinage, mais pas à une exclusion, seul dehors de la maison

Les problèmes qui pourraient résulter du fait qu’un chien est laissé à lui-même dehors :
  • Les chiens qui sont tenus à l’extérieur sont privé de la compagnie humaine et ont plus de problèmes à créer des liens avec les membres de la famille. Ils ont plus de mal à réagir convenablement vis-à-vis des humains et sans surveillance et éducation appropriés de leurs propriétaires ces chiens peuvent et vont développer des comportements indésirables.
  • Les chiens laissés dans la cour s’ennuient et aboient à tout bout de champ pour s’occuper … creusent des trous, se bagarrent à travers la grille avec les chiens du voisinage et d’autres animaux, creusent sous la clôture …. Et grimpent ou sautent par-dessus les clôtures et quand les propriétaires rendent visite au chien dans la cour, il est souvent incontrôlable tant il a été privé de la compagnie des hommes.
Plus de risques :
  • s’enfuir de la cour et à la suite se faire écraser par une voiture ou se perdre dans la forêt, se faire maltraiter par d’autres gens. Aussi : ils peuvent paniquer et même mordre des gens par confusion.
  • taquinerie et cruauté de jeunes ou d’adultes de l’autre côté de la clôture.
  • Vol
  • Empoisonnement
  • Plaintes et menaces des voisins ; visite des contrôleurs de la SPA
  • Relâcher accidentel par un passant, un releveur de compteur ou un technicien et des morsures éventuelles.
  • Frustration de ne pas pouvoir s’approcher de chiens et de personnes qui passent ce qui peut mener à des agressions à l’entrée ou lors des repas vis-à-vis d’autres chiens ou de personnes.
  • Maladie et des problèmes de santé chroniques dus au séjour à l’extérieur par tous les temps
  • Coups de soleil ou insolation
  • Morsures d’insectes aux oreilles et autres parties du corps ce qui peut mener à des plaies ouvertes et des infestations d’asticots.
  • Electrocutions quand ils déterrent ou mâchonnent des fils électriques à l’extérieur de la maison
  • Développement de comportements obsessionnels (tics) comme attraper sa queue, chasser des mouches et auto-mutilation, le résultat d’ennui et de frustration.

Solutions créatives de problèmes d’intérieur/extérieur et de courtoisie par Pat Miller :

  • Les bonnes manières ne sont pas fortuites. Le propriétaire doit prendre la responsabilité d’apprendre à son chien un comportement convenable et de bonnes manières à la maison. Cela veut dire, passer quelque temps chaque jour avec le chien pour lui apprendre à être propre et l’en récompenser. Pensez que le chien cherche tout le temps un répondant. Donc, les propriétaires doivent prévoir, chercher et profiter de l’occasion pour récompenser un bon comportement et décourager un comportement négatif . (Exemple : beaucoup de propriétaires récompensent sans le savoir leur chien parce qu’il saute en le repoussant. Des gestes en apparence désagréables de repousser un chien qui saute encouragent des sauts répétés car le chien cherche uniquement de l’attention.)
  • Suivez une bonne classe de dressage basée sur des félicitations et d’autres manières d’encouragements.
  • Prévoyez tous les jours de l’exercice. Un chien fatigué est un chien bien éduqué. Lancez une balle au chien ! Donnez une bonne séance d’exercice au chien avant de partir au travail le matin.
  • Donnez au chien des tas d’occasions de bien se comporter et félicitez-le quand il agit bien. Un renforcement positif mène à la répétition de comportements désirés.
  • Avant que le chien n’ait appris de bonnes manières, confinez-le dans une pièce où il ne pourra pas (se) faire du mal, un enclos pour chiots ou une cage à l’intérieur de la maison quand vous n’êtes pas là pour le surveiller. Des grillages pour bébés ainsi que des portières peuvent être utilisées pour empêcher l’accès aux différentes parties de la maison. Laissez-lui plusieurs jouets interactifs comme un jouet « Kong » qu’on peut fourrer de quelques croquettes et un peu de beurre de cacahouètes ou de fromage frais. Assurez-vous qu’il ait en permanence accès à de l’eau fraîche, surtout si vous partez pour assez longtemps. Quand vous utilisez une cage pour la première fois, dites au chien qu’il y sera bien et récompensez le s’il se comporte calmement.
  • N’utilisez jamais la cage en guise de punition parce que le chien associera quelque chose de négatif à la cage. Vous pouvez utiliser la cage pour dire « c’est fini » , mais restez joyeux, par exemple si le chien doit y retourner après la fin d’un exercice, dites : Oups, c’est fini ! et dites-lui de retourner dans la cage d’une voix calme et ferme. Miller propose une longe d’intérieur comme bonne alternative à la cage pour des temps de repos quand vous êtes à la maison pour surveiller le chien. Le temps de repos devrait être une pause courte et agréable pour le chien.
  • Si vous devez vous absenter plus longtemps que le chien ne puisse se retenir, arrangez-vous avec un service de promenade ou un voisin pour sortir le chien. Il y a des personnes qui ont appris au chien (habituellement de petites races) d’utiliser une boîte remplie de litière commerciale ou Astroturf qui peut être lavé à grande eau.
  • Evitez de laisser de la nourriture, des déchets ainsi que des débris dans un lieu auquel le chien a accès. Débarrassez les surfaces de travail et mettez les poubelles à l’écart ou utilisez des poubelles qui se ferment hermétiquement.
  • Si vous avez un problème de puces utilisez une bonne et moderne forme de contrôle comme les très facilement utilisables spot-on comme Frontline.
  • Si quelqu’un dans la maison est allergique aux animaux, le mieux de ce qu’il y a à faire c’est d’aller voir un allergologue et de suivre les préceptes pour la réduction des réactions allergiques. Il faut passer l’aspirateur, mettre le chien à l’écart du mobilier humain, se laver les mains après avoir touché le chien etc. Vous trouverez des conseils gratuits au sujet d’allergie sur internet.




  1. Chiens d’extérieur : Pourquoi la protection n’est pas une excuse 

par Dennis Fetko, PhD

www.drdog.com

A moins que vous ne soyez d’un point de vue médical allergique au chien ( et ne pouvez donc pas prendre soin de lui sous raison médical, auquel cas vous ne devriez de toutes façons ne pas avoir de chien) faire demeurer un chien à l’extérieur est un gaspillage d’argent.

S’il est là pour la protection, que pensez-vous que je voudrais voler – votre gazon ?

Si vous partez, mettez-vous vos biens précieux et vos enfants dans la cour ? Alors, à quoi sert la protection à l’extérieur ? La plupart des chiens qui sont tenus à l’extérieur causent bien plus de nuisances en aboyant et en s’échappant que tous les moyens préventifs au cambriolage. De telles plaintes résultent en chahutage, antagonisme, fuite ou empoisonnement. Et votre chien est une victime sans soutien ce qui ne prête pas à rire.

Si je suis un cambrioleur et votre chien est dehors, votre clôture me protège et elle ne protège ni vos biens ni votre chien. Si j’ouvre seulement la porte, 9 chiens sur 10 partiront en courant ! Je peux en toute sécurité les tirer, poignarder, transpercer, empoisonner, piéger, étrangler ou traverser la clôture et vous perdez seulement votre chien et tout ce que je volerai !

S’il est enchaîné et que je me tiens en dehors de son approche il ne sert à rien. Il aboiera, mais les chiens d’extérieur aboient tellement qu’on ne leur prête plus attention. Mais laissez un chien se jeter sur le côté intérieur d’une porte ou d’une fenêtre par lesquels je veux m’introduire et je suis parti ! Je ne peux pas blesser le chien s’il ne peut me blesser et rien de ce que vous possédez vaut mon bras. Dissuasion est la bonne protection.

Protection et agression ne sont pas pareilles. La protection est défensive, réactive, souvent passive et ne menace ni blesse personne. L’agression est active, malfaisante et offensive, menace tout le monde et ne profite à personne. Les chiens de cours développent souvent beaucoup plus d’agressivité qu’une tendance à la protection parce que tout un chacun qui passe ou entre a déjà tellement souvent enfreint le territoire du chien que celui-ci a marqué des douzaines de fois pendant des années. Ce n’est pas de la protection, ce n’est pas désirable et ne tient pas compte de deux réalités de la vie d’aujourd’hui :

Tout d’abord, les propriétaires ont des tolérances implicites vis-à-vis d’autres personnes de la communauté. Des porteurs de lettres, journaux, livreurs, les forces de l’ordre, le personnel médical d’urgence, releveurs de compteurs et autres ont la permission d’approcher et de temps à autre se tenir sur votre propriété sans votre permission expresse. Et bien sûr le petit garçon de dix ans qui a sauté la clôture de votre propriété pour rattraper son frisbee n’en avait pas le droit, mais ni vous ni votre chien peuvent le blesser s’il le fait quand même. Imaginez ceci : un voisin regarde à travers votre cour ou votre fenêtre et vous voit, votre femme ou votre enfant étendus par terre dans une mare de sang. Ils appellent le 900 et votre chien empêche les urgences de vous venir en aide. Devraient-ils abattre votre chien ou vous laisser mourir ?

Choix délicat.

Deuxièmement : Même si l’intrus est un criminel, peu de pays permettent que vous ou votre chien inflige des blessures physiques pour empêcher la perte de vos biens. Des malfaiteurs condamnés ont poursuivi des propriétaires de chien de leur prison et ont gagné en dédommagement plus que ce qu’ils aient jamais pu voler. Consternant ? Véridique.

Et ne soyez pas assez stupide pour croire que votre assurance familiale couvrira le dommage. Maintenant vous voyez pourquoi beaucoup pensent qu’un chien extérieur est un écervelé.

Plus un chien est dehors, moins vous avec le contrôle sur son comportement. Il est plus facile de résoudre quatre ou cinq problèmes à l’intérieur de la maison qu’un problème à l’extérieur. La raison en est sûre et simple : Plus vous contrôlez les stimulants de votre chien plus vous contrôlez ces réactions. Vous avez bien plus de contrôle sur votre salon que sur le pays entier ! Quand votre chien s’ennuie, mais est chahuté par chaque chien, chat, oiseau, écureuil, moto, distributeur de journaux, avion, pétard et camion pétaradant dans la région, il va tout naturellement creuser, mâchonner et aboyer.

Voudriez-vous rester tranquille chaque jour ? Voulez-vous de frais médicaux inutiles et de parasites, surtout quand le chien prend de l’âge ?

Quand le chien est à l’intérieur, vous êtes encore là à 30 % parce que il y a votre odeur et vos affaires qu’il associe à votre présence et lui rappelle constamment vous et votre éducation. S’il est dehors, votre chien est tout seul que vous soyez là ou non. Pensez-vous vraiment qu’il pense à vous quand le monde entier le chahute, le distrait et l’excite ?

Les média sont remplis d’histoires sur le chien de la famille sauvant la vie de tout le monde pendant une incendie. Combien de gens inclus d’enfants seraient morts à l’heure qu’il est si ces chiens étaient tenus à l’extérieur ? BIEN SUR, vous vous levez et vérifiez CHAQUE FOIS quand votre chien aboie !

Le chien d’extérieur a une adresse, mais pas de maison. Les chiens représentent une vraie valeur comme animaux de compagnie. Arrêtez les problèmes de comportement et commencez à apprécier une véritable protection et compagnie. Amenez votre chien à l’intérieur !


  1. Démarquez vous !

Vous pouvez utiliser les autres articles et liens de ce feuillet pour l’éducation d’autres propriétaires de chien et pour les convaincre de laisser leurs chiens vivre à l’intérieur. Mais que faire quand le voisin refuse absolument ? Vous trouverez des conseils dans cet article écrit par un spécialiste de la cruauté vis-à-vis d’animaux Judy MCClain, et dans les articles énumérés plus loin sur l’aide aux animaux maltraités et chien enchaînés.

Comme disait Helen Keller « Je ne suis qu’une personne, mais je suis au moins une personne. Je ne peux pas tout faire, mais je peux au moins faire quelque chose. Je ne refuserai pas de faire le peu que je puis faire ».

Votre aide est sollicitée. Vous pouvez faire la différence. La plupart de nos appels téléphoniques au sujet de la cruauté concernent les chiens d’extérieur. Si vous connaissez un chien d’extérieur, assurez-vous qu’il a une niche adéquate. Avec l’approche de l’hiver il est temps de se faire la voix de ceux qui ne peuvent parler.

La loi prévoit que le chien d’extérieur dispose d’une protection efficace contre le mauvais temps. Les chiens peuvent souffrir d’engelures, du froid et de la déshydratation quand l’eau gèle.

Une niche doit être assez large pour que le chien puisse se mettre debout, se coucher et s’étirer sans toucher les parois et le toit, mais pas trop large pour qu’il puisse conserver la température de son corps. La niche doit être étanche et se trouver à au moins 5 cm au dessus du sol. Elle devrait également avoir une porte basculante ou un coupe-vent à l’entrée pendant les mois d’hiver. La niche du chien doit avoir une litière sèche ( de la paille ou des copeaux de bois sont le mieux car des couvertures ou des serviettes peuvent retenir l’humidité et geler.

L’eau doit toujours être à la disposition du chien et on devrait lui donner une nourriture adaptée car les chiens ont besoin de plus de calories en hiver pour maintenir la température de leur corps. La niche devrait être également être placée de sorte que le chien soit protégé du plein soleil.

La situation idéale pour tout chien c’est de faire partie de la famille et de vivre à l’intérieur, mais quelques personnes, pour des raisons variées, ne rentrent pas leurs animaux à la maison. Svp faites une différence pour les chiens d’extérieur et assurez-vous qu’ils aient un abri convenable. Si vous connaissez un animal qui ne reçoit pas les soins qui lui sont dus, reportez le à la SPA de votre région.



Make a Free Website with Yola.