Lorsque j’adopte un chat…….


Fantasque, effronté, timide, cascadeur, bagarreur, curieux, chaque chat a sa personnalité mais il doit se sentir en confiance.

Laissez –le faire connaissance avec sa nouvelle maison et ne le faites pas sortir à l’extérieur au minimum 15 jours/3 semaines afin qu’il se familiarise avec les lieux. Laissez-le tranquille les premières heures de son arrivée. L’animal mettra plus ou moins de temps à s’habituer à son nouveau domicile : il peut tout de suite venir se frotter contre vous ou s’enfuir se réfugier sous l’armoire, ne vous formalisez pas….Evitez les gestes brusques, gardez votre main à plat et invitez le chat à la sentir. Essayez de l’attirer en jouant avec lui. S’il en a assez, il se peut que sa queue fouette l’air. De même, évitez de le regarder fixement car cela équivaut à le défier et battez plutôt des paupières régulièrement en vous mettant à sa hauteur en signe d’amitié, pour le rassurer. Vous apprendrez à parler « chat » !

Montrez aux jeunes enfants comment caresser le chat et apprenez-leur à le respecter : ce n’est pas un jouet en peluche.

Il est important que les espaces repas (eau toujours disponible) et litière soient prêts à son arrivée. Montrez-lui. Ils doivent être toujours propres et accessibles dans un endroit calme.

Laissez le chat choisir sa place dans un endroit souvent douillet, parfois inhabituel et surélevé. Ne laissez pas des produits dangereux à sa portée et attention aux fils électriques car certains chats surtout les chatons s’amusent avec eux.

Votre nouveau compagnon adore jouer et faire de l’exercice. Tout objet qui bouge est source de distraction. Un carton ou une simple boulette de papier suffiront à le distraire. N’oubliez pas le griffoir prêt à l’emploi dans le commerce ou fait maison (vertical de préférence) quoiqu’un simple paillasson fasse parfois l’affaire pour certains…

Lorsqu’un chat arrive dans un foyer où se trouve déjà un autre animal, soyez vigilant. La présentation d’un chat à un chien ou à un autre chat doit se faire par étape. Essayez de mettre l’animal déjà présent dans une autre pièce. Le nouvel arrivant fera son tour et s’habituera aux odeurs, inversez les rôles. Puis, mettez-les ensemble sans forcer les relations. Laissez-les se jauger. Chacun prendra ses repères et ils feront bon ménage au bout d’un moment. Evitez de les laisser seuls ensemble si les relations sont trop conflictuelles au début.

Dans quelque temps, si votre chat doit sortir à l’extérieur, mettez-lui un collier élastique afin qu’il puisse se libérer facilement s’il s’accroche à une branche ou à un grillage. Evitez de le laisser dehors la nuit, moment où il peut facilement disparaître….S’il est habitué à rentrer le soir dès le départ, cela ne posera pas de problèmes.

L’accueillir sous votre toit, c’est aussi lui offrir votre amitié et l’accepter avec ses défauts et ses nombreuses qualités de félin.

A vous de les découvrir….



Espérance de vie de votre chat

S'il n'a aucun problème de santé particulier au cours de sa jeunesse, un chat a une espérance de vie disons entre 16 et 18 ans. mais il y en a qui atteignent plus de 20 (comme des humains peuvent approcher les 100 ans). A partir de l'âge de 14 ans, il faut particulièrement veiller sur lui, ne pas hésiter à voir le vétérinaire dès que quelque chose ne va pas pour éviter les gros taux d'urée, en particulier. Le chat le plus vieux du monde est mort en juin 2013. Il avait 27 ans et il vivait au Pays Bas.

Coût annuel d'entretien (hors frais de santé)

Il n'est pas simple d'estimer le coût annuel d'entretien d'un chat adulte et notamment la part du budget alimentation. Ce dernier dépend en effet : du format de l'animal, de son statut physiologique (un chat adulte doit recevoir 20% d'aliment en moins lorsqu'il est stérilisé), mais aussi et surtout du type d'alimentation choisie : alimentation industrielle vs alimentation ménagère, croquettes vs aliments humides, alimentation mixte, alimentation premium vs alimentation économique...

A titre d'exemple, pour un chat entier de 5kg environ (ayant un besoin quotidien de 300 kcal), il faut compter :

o de 100 à 450 €/an en alimentation sèche (croquettes) ;

o de 250 à 1250 €/an en alimentation humide ;

o de l'ordre de 450 €/an en alimentation ménagère.

A ces dépenses alimentaires il convient d'ajouter environ 100 €/an pour l'achat de la litière (source : site du LOOF)

L'organisation sociale du chat 

L'organisation sociale du chat est plutôt flexible, certains chats sont relativement prêts à partager leur maison et leur territoire avec de nombreux chats. Il n'est pas rare pour un chat de tolérer certains chats, mais de ne pas s'entendre avec d'autres dans la maison.

La stérilisation de votre chat

  • La stérilisation diminue le risque de contracter des maladies sexuellement transmissibles ou des maladies transmises par morsure (leucose, virus d'immunodéficience féline – le SIDA du chat -, maladies infectieuses...) ;

  • Pour la femelle la stérilisation réduit le risque de développer des tumeurs mammaires (cancéreuses dans 9 cas sur 10) ainsi que le cancer des ovaires ou de l'utérus et le risque de développer un pyomètre, une infection de l'utérus qui, si elle n'est pas traitée à temps (le traitement inclut la stérilisation), peut mener à la mort de l'animal ;

  • Votre chat restera plus près de la maison et il y aura moins de nuisances sonores (miaulements et feulements). Pour les mâles il y aura moins d'agressivité envers les autres mâles, de marquage du territoire par l'urine, les comportements possessifs ou dominants ;

  • La stérilisation réduit les abandons et le nombre de chats tués chaque année dans les campagnes de contrôle de la population féline. La stérilisation est une alternative humaine et efficace .

    Pour lire plus voir http://www.nosamislesanimaux.com/pourquoi-st%C3%A9riliser-votre-chat.php