Nos Amis Les Animaux 85480


2, Place de la Mairie

85480 Bournezeau

Tel. 07 70 31 54 59

Mail. nala85480@hotmail.com Monsieur le Maire Jean-Pierre JOLY

www.nosamislesanimaux.com 3 rue de la Mairie

85400 Ste Gemme la Plaine

Bournezeau, le 22 juillet 2013


Monsieur le Maire,


Nous voudrions vous signaler une situation inacceptable, portée à notre attention par une habitante de votre commune.

Cette personne nous a appelé 11 juillet dans la matinée, pour solliciter notre aide. La soeur de cette personne avait trouvé une quinzaine de chatons âgés de 5 semaines ou plus dans un état épouvantable dans la forêt de St Gemme la Plaine. Elle se rend régulièrement dans la forêt pour faire du sport/jogging. Le 8 Juillet, les chatons n'étaient pas encore là. Pourtant, dans la soirée du 10 juillet les chatons étaient tous ensemble près du centre équestre de Sainte-Gemme. Ces chatons ont donc sûrement été abandonnés dans la journée du 9 ou 10 juillet. Veuillez trouver ci-joint quelques photos des chatons.

Le 11 juillet elle l'a signalé à la Mairie de St Gemme la Plaine, tel un citoyen responsable qui doit le faire. Mais depuis lors, elle n'a plus eu de nouvelles. Elle ne savait pas quoi faire. Elle pouvait sûrement pas laisser ces pauvres bêtes là-bas. Elle a donc, avec l'aide de sa sœur, essayé de trouver une solution en appelant les associations de protection animale en Vendée, mais en vain.

Puis-je vous rappeler que c'est pas la responsabilité des associations mais la responsabilité des maires de s'occuper des animaux errants ( articles L. 211-22, L. 211-24  et suite du Code rural et de la pêche maritime). Annexe 1 et le lien: http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/Fourriere_animale_guide_cle8629f9.pdf  

Nous sommes donc déçus que la mairie n'a pas intervenu pour ces chatons. Nous vous prions d'assurer dans votre commune un système de fourrière pour les animaux errants et que l'abandon des animaux soit pris en compte. C'est inacceptable, c'est un acte lâche qui peut sévèrement être puni par une amende de 30.000 € ou 2 ans de prison (Article 521-1 du Code pénal).


Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'assurance de ma considération distinguée.




Mme Marit de Haan

Présidente NALA 85480


Une copie de cette lettre a également été envoyée à :

  • Monsieur Sylvain Traynard, Direction départementale de la protection des populations (DDPP) – Vendée

  • le service juridique de la Fondation 30 million d'amis







Annex 1