6 années de NALA nous ont amenés à cette conclusion sans appel:

le plus gros problème avec les animaux errants, c’est les gens.


D’abord, les chatons non voulus. Deux fois par an il y a un afflux massif de chatons abandonnés dans les fossés, jetés dans les jardins d’autrui ou laissés dans un carton devant le portail d’un refuge. Les refuges sont vite débordés, non seulement par manque de place mais aussi par la concurrence d’annonces qui offrent des chatons « gratuits contre bons soins ». Les refuges par contre obéissent à la réglementation, ce qui veut dire que les animaux sont identifiés avant l’adoption. Cela a un coût et les refuges sont donc obligés de demander une participation aux frais. Il faut prendre en compte que les vétérinaires font des prix préférentiels pour les refuges, ce qui fait qu’il est souvent  moins coûteux d’adopter un animal qu’un refuge a déjà fait vacciner et identifier plutôt que de prendre un animal soit disant gratuit et puis avoir à payer soi-même tous les soins, aux prix vétérinaires normaux. 

Il est contre la loi de céder un animal non identifié et l’on est dans l’obligation de faire identifier tout chat âgé de plus de 7 mois. Comment se fait-il donc que les gens ne font pas identifier leur chat ? 

Photo's  de l'Association Galia à Fontenay le Comte 

L’excuse principale qu’on nous donne est que l’identification coûte trop cher. Le prix de l’identification par puce électronique est d’environ 60€. Calculé sur l’espérance de vie d’un chat, cela revient à moins d’un centime d’Euro par jour. Si c’est trop à payer en une seule fois, la plupart des vétérinaires acceptent le paiement en trois fois pour alléger le fardeau. Et il faut apprécier aussi que ce n’est pas une dépense inutile. L’identification comporte l’avantage de pouvoir récupérer votre animal et prouver qu’il est à vous si l’animal se perd ou si on vous le vole et d’éviter à l’animal d’être mis en fourrière comme chat en divagation. Aussi, pour être vacciné contre la rage, le chat doit obligatoirement être identifié.

Une autre raison qu’on nous donne est pourquoi payer pour faire identifier un chat qui va finir écrasé sur la route ou tué d’une autre façon ? Eh bien, dans ce cas, il faut se demander s’il est bien raisonnable de prendre un animal chez soi si c’est pour le mettre à risque dans une situation si précaire ?

Il va de soi que des chatons non voulus sont le résultat de gestations non voulues…. 

La solution évidente est de faire stériliser votre chatte (ainsi que votre chat).  Cela réduira non seulement le nombre de chatons non voulus mais en général c’est mieux pour la santé et le bien-être de votre chat et mieux pour vous aussi, car la stérilisation fera de lui un meilleur animal de compagnie.  NALA offre des subventions pour la stérilisation et l’identification. Nous vous prions de consulter notre site web ici     

Ce ne sont pas seulement des chatons qui sont abandonnés. On abandonne environ 60,000 animaux par an en France ! L’abandon est un acte illégal. C’est un délit punissable par une amende de 30,000€ et deux ans de prison. C’est aussi un acte très antisocial qui coûte au contribuable (c’est-à-dire VOUS) entre 5 et 10 million d’Euros, sans prendre en compte le travail fait par les refuges pour soigner et faire adopter ces animaux.  

D’autres gens qui créent des soucis pour les associations sont ceux qui font exprès de blesser ou tuer des animaux de compagnie.

N’oubliez pas que c’est illégal : Blesser un animal ou entraîner sa mort volontairement est puni de 1 500 € d'amende (3 000 € en cas de récidive). Et le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d'exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe (€750). Le fait par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de sécurité ou de prudence imposée par la loi ou les règlements, d'occasionner la mort ou la blessure d'un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 3e classe (€450). 

Alors, ne prenez pas à la légère une décision de devenir propriétaire d’un animal. Est-ce que vous allez pouvoir le soigner comme il faut et le garder dans un environnement où il sera en sécurité? Et quant à ceux qui n’ont pas d’animaux de compagnie, nous vous prions d’être tolérants et de respecter la propriété des autres et leur droit de posséder un animal de compagnie.   

Stop à l'abandon!

Posted by Le Collectif CHATS 100% Sterilisation Obligatoire on Sunday, October 11, 2015

 

Make a Free Website with Yola.